fbpx
Créateurs de Business Games Pédagogiques

Appel à projets pour la préparation à l’apprentissage : qui peut soumettre des dossiers ?

Appel à projets pour la préparation à l’apprentissage : qui peut soumettre des dossiers ?
8 novembre 2018 Sciado Partenaires

Le Ministère de Travail lance un appel à projets pour la création d’une préparation à l’apprentissage, d’après un communiqué de presse issu récemment par l’institution. La démarche a comme objectif de faciliter l’intégration dans le monde professionnel des jeunes vulnérables, avec un accès réduit à la formation.

Qui pourra soumettre un projet ?

–> Chaque Centre de Formation d’Apprentis (CFA) ou groupement de CFA ou organisme compétent en matière d’insertion professionnelle et d’apprentissage et associé à au moins un CFA.

Quel accompagnement pour les porteurs des projets

–> Les organismes sont libres d’imaginer ce qui leur semble le plus adapté.

–> La durée des parcours peut varier de quelques jours à plusieurs mois.

–> L’accompagnement doit permettre d’identifier les compétences et les connaissances du jeune et de sécuriser son entrée en contrat d’apprentissage.

–> Les projets qui ciblent les jeunes dont le niveau de qualification est inférieur au niveau IV seront prioritaires.

–> La priorité ira aussi pour les projets qui concernent les jeunes résidant dans les quartiers de la Politique de la ville (QPV) ou les zones rurales défavorisés.

Coûts éligibles

–> Tous les coûts d’études et d’ingénierie, d’accompagnement, de coordination, de suivi et d’évaluation sont éligibles.

–> Par contre, les coûts liés à l’acquisition de terrains ou des investissements immobilier ne sont pas éligibles.

Quels sont les critères de sélection ?

Les projets seront sélectionnés par un comité de sélection qui tiendra compte de plusieurs critères. Voici quelque uns :

– la crédibilité du porteur de projet ou du consortium qui le conduit

– la qualité de la gouvernance et du modèle économique

– la densité des partenariats territoriaux ou sectoriels

– la pertinence de la proposition

– l’ambition expérimentale et novatrice du projet, y compris les modes d’évaluation

Le montant des subventions n’est pas plafonné, mais le financement accordé ne pourra dépasser 80% du budget total. Pour bénéficier des subventions, les lauréats signeront une convention avec le financeur. Ce document précisera le rythme des versements, les modalités de communication et d’évaluation, etc.

La date limite pour soumettre les projets est avril 2019.

Une première sélection aura lieu en décembre 2018 pour les projets pouvant commencer dès les premières semaines de l’année 2019.

L’architecture détaillée du dossier de réponse et le cahier des charges complet seront disponibles bientôt sur le site du ministère du Travail.

Source : Ministère du Travail

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*