fbpx
Créateurs de Business Games Pédagogiques

6 astuces pour gamifier vos formations

6 astuces pour gamifier vos formations
3 octobre 2018 Mirela OPREA

Vous entendez souvent ce terme et vous allez sûrement le rencontrer régulièrement dans nos publications et nos articles. Nous avons donc décidé de donner une définition à la gamification, qui pourra vous aider à mieux cerner les avantages de la pédagogie par le jeu.

Pour faire simple : il s’agit d’une méthode qui consiste à intégrer des éléments ludiques dans une activité qui n’est pas liée au jeu. Le but de la gamification est d’inciter les utilisateurs d’un service, les collaborateurs d’une entreprise ou les apprenants d’une école à s’engager plus dans leur activité, à amplifier leur motivation.

En effet, il paraît simple d’utiliser un jeu dans nos formations – nous avons l’habitude de jouer et, de plus, nous avons même des prédispositions au jeu.

Pourtant, il y a des formateurs qui soulèvent des difficultés dans la mise en place de la gamification : « les apprenants sont trop pris par le jeu et ils ne sont plus attentifs à mes explications » ; « ils n’ont pas compris le jeu » ; « je n’arrive pas à faire les bonnes connections entre le jeu et la pédagogie » etc.

Nous sommes ici justement pour clarifier tous ces éléments et pour vous inspirer pour vos prochaines formations !

1. Fixez des objectifs réalistes et bien déterminés dans le temps

Combien des fois avez vous perdu à un jeu de société car les règles n’étaient pas claires ? Ce sera la même situation avec vos apprenants : tant qu’ils ne connaissent pas les règles et les objectifs du jeu, il ne seront ni investis, ni motivés à gagner. Ils ne finiront pas seulement perdants, mais également sans avoir acquis de nouvelles compétences.

Ainsi, il est important de fixer dès le début les objectifs de la formation ; il est encore plus important que ces objectifs soient réalistes, mesurables, bien déterminés dans le temps. Tant qu’ils sont clairs, le jeu deviendra de plus en plus simple à suivre.

2. Le scénario doit être simple, mais évolutif

Parfois, faire simple est le plus compliqué. Et un scénario complexe peut être synonyme de formation ratée : vos apprenants seront perdus entre tous les détails, les changements de situation et les paramètres à prendre en compte. Vous allez être amenés à enlever des informations pour ne pas les bouleverser encore plus. Si le scénario est simple, alors ce sera le contraire : vous aurez le temps d’ajouter des informations au fur et à mesure et ce sont les apprenants qui viendront vers vous pour en savoir plus. N’oubliez pas, le but est de les captiver pour maîtriser un tel sujet, pas de les transformer en Sherlock Holmes, toujours à la recherche d’indices dans votre scénario.

3. Faites travailler vos apprenants en équipe

Les apprenants posent beaucoup de questions, et la plus fréquente porte surtout sur la réalité de la simulation. Nous pouvons à ce moment précis questionner ce qu’est la réalité: celle vécue par une personne? par plusieurs? approuvée par un comité d’experts?

Bien entendu, il ne s’agit pas des situations réelles dans les jeux que vous utilisez dans les formations, mais des situations réalistes, qui trouvent des correspondances dans la vie réelle. L’idéal est donc de ne pas s’éloigner beaucoup d’une situation quotidienne. Et la vérité est que, peu importe le métier que nous choisissons ou le domaine d’activité, nous serons sûrement amenés à travailler en équipe, d’où l’intérêt de faire jouer vos apprenants en équipe. L’effectif de votre promotion représente également une composante non négligeable dans la nécessité de mettre en place ce dispositif en équipe.

4. Donnez un feedback immédiat et constructif

Vous êtes un formateur et vos apprenants vous verront exactement dans cette posture : ils attendent de vous un feedback, leur dire si la direction qu’ils ont pris est la bonne. Ils ont besoin d’un conseil et des explications, ils doivent comprendre ce qu’ils font bien / mal pour améliorer leur performances. Faites attention : le feedback ne doit pas se résumer à leur dire que leur décision n’était pas la bonne, mais il doit être constructif, clair et bien argumenté.

Vous pouvez même leur donner des documents support, des présentations, des vidéos explicatives. Ainsi, vos apprenants se sentiront guidés et suivis tout au long de la formation et, de plus, perfectionneront une compétence ou augmenteront leur productivité.

5. Faites vivre votre formation

Après quelques “parties de jeu”, vos apprenants entrent dans un rythme passif ; pour éviter la passivité et le manque de motivation, vous pouvez ajouter des challenges, des éléments créatifs, des exercices à faire. Il s’agit d’une formation par le jeu, pas d’un jeu, vous êtes donc en droit de leur fournir des présentations, leur demander des rendus via des quiz d’évaluation à remplir, des rapports à déposer ou bien des présentations/reportings à animer. Ces éléments ont aussi l’avantage de rappeler à vos apprenants qu’ils suivent une formation et qu’ils doivent garder l’esprit vif et attentif.

6. Récompensez les apprenants et affichez leur progression

Un classement motivera les apprenants à finir le jeu et à vouloir être “sur le podium”. L’esprit de compétition reste donc indispensable dans un jeu alors vous devez l’entretenir. Comment le faire ? Vous pouvez imaginer des modalités de récompenses (des points, des badges etc.), vous pouvez les faire “gagner” un challenge ou tout simplement les féliciter par un message. C’est à vous de décider si et comment les récompenser, en fonction de votre public et ses attentes.

Vous avez des astuces pour une formation par le jeu réussie ?

Partagez votre avis

 

Lisez ici d’autres articles sur les avantages de la pédagogie par le jeu.

2 Avis

Pingbacks

  1. […] Soyez audacieux et gamifiez vos formations 0 Avis 0 Likes […]

  2. […] Lisez ici l’intégralité de l’article sur comment gamifier vos formations. […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*