fbpx
Créateurs de Business Games Pédagogiques

Dix conseils pour dynamiser vos formations

Dix conseils pour dynamiser vos formations
8 juillet 2021 Mélissa Tani
dynamiser vos formations

Innover pour intéresser et motiver ses apprenants peut être une véritable épreuve. Aujourd’hui, les possibilités et techniques existantes dans le milieu de l’éducation sont nombreuses. Par conséquent, vos apprenants ont probablement déjà été confrontés à diverses pratiques pédagogiques. Mais alors, comment continuer de les intéresser ? Quelles méthodes mettre en place pour susciter leur intérêt ? Comment favoriser leur engagement ? Pour répondre à ces questionnements, découvrez ici nos dix conseils pour dynamiser vos formations !

1 Créer un parcours plus interactif

Afin d’intéresser vos apprenants, il est nécessaire de vous concentrer dans un premier temps sur la connaissance de votre public. Vous vous devez de connaître vos apprenants ainsi que leur niveau de compétences et de compétences. Cela vous permettra d’avoir en main toutes les cartes pour construire un parcours adapté et qui correspond à leurs besoins.

2 Intégrer un jeu dans la formation

Contrairement à certaines idées reçues, le jeu n’est pas exclusivement une activité de loisir ou une activité ludique. En effet, il s’agit d’un élément très important dans l’apprentissage autrement. S’agissant d’un système familier à tous les apprenants, il leur permet de s’immiscer pleinement dans la formation. Engagement, participation et intérêt pour les points présentés seront alors de mise, car vos apprenants seront entraînés dans l’engouement général autour de la situation. Par conséquent, l’ajout d’un jeu dans votre formation ne peut que les motiver à s’impliquer !

3 Adapter le jeu aux objectifs et aux apprenants

L’ajout d’un jeu dans une formation ne se fait cependant pas au hasard. En effet, il se doit d’être adapté à vos objectifs pédagogiques ainsi qu’à vos apprenants. Dès le début, vos objectifs doivent être déterminés et exprimés afin de s’assurer qu’ils correspondent à vos attentes. De la même façon, la formation en elle-même doit bien sûr être en accord avec ces enjeux et objectifs pédagogiques.

De plus, le jeu et la formation doivent aussi être adaptés à vos apprenants. Il faut ainsi prendre en compte leur niveau de compétences, leurs qualifications ainsi que leurs connaissances pour pouvoir établir le type de jeu le plus adéquat, d’où la nécessité de bien connaître vos apprenants.

4 Être explicite sur les objectifs et règles du jeu

En plus de les déterminer, il vous sera nécessaire de faire part de vos objectifs à vos apprenants. Dès le début de la session, il faudra prendre le temps de les expliquer correctement. Le but est que vos apprenants les comprennent, qu’ils soient plus investis tout au long de la formation et qu’ils développent l’ambition de les atteindre.

De la même façon, il est indispensable d’exposer clairement les règles du jeu dès le départ. Pour s’assurer de la bonne compréhension des consignes, il peut être opportun de demander aux apprenants eux-mêmes d’en faire un récapitulatif. Cette étape ne doit pas être négligée, car des apprenants demeurant dans l’incompréhension ne seront pas motivés, risqueront d’être dissipés et ne feront que le minimum nécessaire.

5 Utiliser les avantages du numérique

Aujourd’hui, nous avons la chance de disposer de plusieurs types d’outils numériques. S’agissant de dispositifs familiers pour les apprenants, il peut s’avérer opportun d’y recourir dans vos formations. Que cela soit par le biais de tablettes, d’ordinateurs ou de téléphones, nombreuses sont les possibilités digitales. Quizz en lignes, travaux pratiques, études de cas et exercices créatifs ne sont que des exemples parmi la multitude d’options qu’offrent les outils numériques.

Le numérique ne se limite pas à ces avantages-là, car il permet aussi de mettre en place différents types d’animation. En effet, les mois précédents ont, par la force des choses, mis en avant le distanciel dans une part importante des formations et cours. Désormais, bien que la tendance soit à un retour progressif au présentiel, il est essentiel d’intégrer des fonctionnalités permettant le distanciel. Effectivement, certains individus se sont aperçus qu’ils préféraient conserver le principe de travail à distance quel que soit le contexte sanitaire. Dorénavant, il est donc d’usage de proposer des modalités incluant les deux formats, ce que proposent des animations basées sur des modèles hybrides ou en blended-learning.

Ces pratiques ne se limitent pas à la présence physique ou non en classe mais passent également par le numérique. Sélection des outils de visioconférences, plateformes numériques, organisation des classes virtuelles, etc. Le distanciel demande une certaine organisation ainsi qu’un suivi régulier, des enjeux auxquels les outils numériques permettent de répondre sans peine.

6 Adapter le niveau de jeu et de la formation

Lors de votre formation, il est important de veiller à ce que les contenus et le programme soient adaptés à vos apprenants et à leur niveau. En prêtant attention à leur avancée dans le jeu et dans la formation, vous pourrez déterminer leur niveau et les difficultés qu’ils pourront rencontrer. Ainsi, vous aurez la possibilité de réajuster votre programmation ou vos règles et de personnaliser vos contenus selon vos apprenants afin de pouvoir suivre leur niveau et les intéresser du début à la fin.

7 Ne pas négliger le feed-back

Le feed-back est un élément indispensable dans une formation. Pourtant, celui-ci est bien souvent négligé ou retardé. Lors d’une formation – et encore plus s’il s’agit d’une formation courte – il est important de proposer à vos apprenants un feed-back immédiat. A titre d’exemple, un retour survenant deux semaines après une formation d’une journée est bien trop tardif, car les apprenants auront entre temps oublié la moitié du travail effectué lors de la formation et ne seront pas en mesure d’identifier les points à retravailler.

Par conséquent, il est opportun d’avoir un lien constant avec les apprenants. Celui-ci peut alors être formel, par le biais de quizz par exemple, ou informel, via de simples discussions entre formateur(s) et apprenants. Une absence de feed-back va pousser les apprenants à sortir du cadre et risque de les démotiver pour les travaux suivants.

8 Responsabiliser l’apprenant

Tout au long de la formation, il est nécessaire de mettre l’apprenant en face de ses responsabilités. L’enjeu est de le rendre autonome et de le pousser à être un acteur actif de sa formation. En effet, ce n’est plus simplement au formateur d’imposer ses idées et sa façon d’apprendre. Désormais, l’apprenant doit contribuer à sa formation et à son apprentissage en s’investissant pleinement, en participant et en prenant des initiatives.

Pour cela, le formateur doit prendre le temps de leur donner la parole, les laisser faire un peu plus. Il peut aussi écouter leurs propositions pour sortir de ce format traditionnel dans lequel le formateur a tendance à s’imposer.

9 Recourir à des systèmes de challenges

Afin de motiver davantage les apprenants et de favoriser leur implication dans la formation, la mise en place de challenges est l’une des solutions les plus pertinentes. La notion de classement et de compétition est facteur de motivation et d’investissement personnel, et ce d’autant plus s’il y a des systèmes de badges et/ou de récompenses à la fin.

La compétition motive grandement les apprenants, de même que les encouragements, la reconnaissance et la gratification, souvent nécessaires pour évoluer. L’idée d’avoir un classement et de savoir qu’ils peuvent en être à la tête va ainsi les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes.

10 Les faire travailler en équipe

Il peut arriver que certains apprenants soient plus réticents à l’idée de se lancer dans une compétition. A cela, nous répondons que ce problème se voit fortement réduit si le travail est effectué en équipe. Les travaux de groupe permettent le rassemblement des compétences, l’alliance des forces individuelles et la solidarité entre les membres, qui vont se motiver les uns les autres. Bien différente que lors des travaux individuels, la motivation est ici démultipliée !

De nombreuses autre astuces peuvent encore être ajoutées à cette liste d’idées, n’hésitez pas à nous en faire part !


Sources :

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*