fbpx
Créateurs de Business Games Pédagogiques

La validation de compétences par simulateurs

La validation de compétences par simulateurs
8 juillet 2021 Mélissa Tani
validation compétences

Dans la grande majorité des établissements de l’enseignement supérieur, les compétences sont validées en fin d’année, par le biais de partiels. Écrits et oraux sont alors au programme durant quelques jours, constamment à l’origine d’une source importante de stress pour les étudiants. Bien que traditionnel, ce fonctionnement connaît quelques failles que vient couvrir la validation de compétences par simulateurs.

1 L’évaluation et l’étude de cas par le biais de la simulation

Les simulateurs Sciado

Les simulateurs Sciado peuvent, depuis leur création, être utilisés dans plusieurs contextes. Journées portes ouvertes, formations, business games mais aussi évaluations. Pour ce dernier point, nous pouvons recourir à un format tout particulier : les études de cas – ou licence certificate. Utilisées pour valider les acquis de vos étudiants, les études de cas digitalisées viennent remplacer ou compléter les partiels. Mettant en scène des situations professionnalisantes, les simulateurs évaluent le niveau de compétences des apprenants en fonction d’un référentiel préalablement défini. 

La quasi-totalité des simulateurs Sciado permettent d’avoir recours à ces études de cas, chaque simulateur s’adaptant à certains blocs de compétences. Par exemple :

    • Digithero propose des formats axés sur le marketing digital ou le contrôle de gestion en environnement marketing digital.
    • Startero s’oriente plutôt sur la finance et la stratégie d’entreprise
    • Huméo, quant à lui, s’attarde sur les ressources humaines. Il propose des scénarios impliquant la prise de fonction en tant que responsable RH et nécessitant de gérer un à deux sites.
    • Les thèmes abordés sont encore nombreux, découvrez tous nos simulateurs !

2 Le format Licence Certificate au sein de Sciado Partenaires

L’étude de cas pour une expérience immersive

L’avantage principal de l’étude de cas réside dans sa similarité avec le monde du travail. En effet, les étudiants jouent le rôle de professionnels tout au long de l’évaluation. Cela apporte un point de vue innovant, professionnalisant et particulièrement engageant à la différence des évaluations théoriques.

Les avantages de l’étude de cas

    • La familiarisation en amont avec l’outil

Chez Sciado Partenaires, nous proposons à vos étudiants de se familiariser avec l’outil avant de passer à l’étude de cas – et donc à l’évaluation. En effet, il est nécessaire que vos apprenants aient déjà eu un premier contact avec notre simulateur et soient en mesure de le maîtriser dans un contexte moins stressant que celui d’une évaluation. Pour cela, les formats licence certificate comprennent un business game, qui permettra à vos étudiants de se préparer dans les meilleures conditions possibles.

    • Un seul sujet dynamique

Les études de cas sur papier proposent souvent plusieurs sujets. Ici, à contrario, il s’agit d’un seul sujet avec un scénario de départ. Celui-ci évolue avec le temps en fonction des décisions prises par l’étudiant. 

Cela permet également de limiter les risques de triche. En effet, le simulateur réagit de manière unique aux décisions prises par les apprenants. Ces dernières étant quasi infinies, elles amènent avec elles une infinité de résultats.

Par conséquent, une décision dans un simulateur n’est ni bonne, ni mauvaise. Elle sera toujours bonne dans un contexte donné, ce contexte étant relatif à toutes les décisions prises précédemment.

    • Correction plus rapide

La licence certificate est également avantageuse pour les formateurs, car le temps de correction est grandement raccourci. En effet, le simulateur définit directement les notes attribuées en se basant sur des objectifs à atteindre, définis par l’équipe pédagogique. Ainsi, le système de notation est à la fois en accord avec l’école mais aussi avec le référentiel. De plus, il est possible d’ajouter bonus et malus selon les volontés pédagogiques.

Si vous souhaitez ajouter un angle moins technique à vos évaluations, vous pouvez également coupler le simulateur à des quizz ou évaluations théoriques. En fixant par exemple 70% de la note sur l’atteinte d’objectif et 30% sur les quizz. Vous obtiendrez alors des notations sur divers aspects de la formation. Les quizz, présents dans le simulateur, demandent aux étudiants de respecter des deadlines, tout comme les décisions à prendre. Par conséquent, il n’y aura pas de potentiel retard dans les rendus ni dans la notation, générée automatiquement. Bien entendu, la simulation est sous total contrôle de l’évaluateur.

    • Notation plus juste

Enfin, l’un des atouts majeurs des études de cas réside dans l’uniformité de la qualité de l’évaluation. Dans les évaluations classiques, les notes doivent être harmonisées pour répondre à des grilles et ne pas être influencées par le correcteur. Ici, la correction est informatique. Autrement dit, en plus de gagner en efficacité, une correction automatique permet d’obtenir des notes harmonisées et cohérentes dès le départ.

Si vous êtes intéressés par notre format licence certificate ou si vous êtes tout simplement curieux d’en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter ou prendre rendez-vous avec nous !

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*