fbpx
Créateurs de Business Games Pédagogiques

Qu’attendent les apprenants d’une formation ?

Qu’attendent les apprenants d’une formation ?
16 novembre 2021 Mélissa Tani
attentes formation apprenants

Depuis la création de ce blog, nous vous proposons régulièrement des articles traitant des meilleures techniques et bonnes pratiques à adopter pour former vos apprenants. Simulations pédagogiques, business games, apprentissage autrement et ludification sont des thématiques au cœur de nos écrits. Cependant, nous ne vous avions encore pas offert la possibilité de voir la vision de la formation du côté des apprenants eux-mêmes

En tant qu’étudiante en deuxième année de master en communication et salariée SCIADO, je souhaite vous partager quelques attentes des apprenants lors d’une formation. Et cette fois ci d’un point de vu étudiant. 

1 Les attentes des apprenants sur le fond de votre formation

Dans un premier temps, abordons le sujet du fond – autrement dit du contenu – des formations. Quel que soit leur niveau d’étude, les apprenants ont souvent des attentes assez précises sur les matières et/ou thématiques qui vont leur être enseignées durant leur formation. Afin de savoir comment orienter votre cours, il peut être intéressant de leur demander directement, dès votre première intervention, ce qu’ils souhaitent aborder, ce qu’ils espèrent apprendre et quel est leur rapport avec la matière en question. Vous pourrez ainsi intégrer les souhaits et besoins de votre audience au contenu que vous prévoyiez déjà de leur proposer afin de leur offrir la formation la plus complète possible.

Le but est également de mettre en avant des sujets qui poussent à la réflexion. Les inciter à se pencher avec attention sur ce que vous souhaitez leur apprendre permet de favoriser leur concentration. De nos jours, la plupart des apprenants ont suivi des cours avec une méthodologie uniquement descendante, où ils ne sont que spectateurs tandis que le formateur récite son cours. Or, nous savons désormais que cette méthode n’est pas des plus pertinentes car elle ne facilite pas leur capacité de compréhension et de mémorisation.

Les apprenants préfèrent, de manière générale, des formations dynamiques lors desquelles les rapports sont davantage horizontaux. Bien que certains n’osent pas prendre la parole, il demeure préférable d’impliquer totalement les apprenants dans la formation, de les inciter à parler, de mettre en avant les échanges et les différentes expériences vécues par chacun. En effet, même les plus introvertis apprécieront d’écouter ce que chacun a à dire, quitte à rester silencieux pour leur part, et seront également plus à même d’assimiler le cours.

2 Les attentes des apprenants sur la forme de votre formation

La forme doit être plus fluide qu’un monologue du formateur. Il faut laisser du temps à la discussion, permettre aux apprenants de s’exprimer et surtout leur faire sentir qu’ils sont dans un environnement sain et propice au développement personnel. Effectivement, des apprenants se sentant en sécurité dans leur espace de travail partageront plus aisément leurs ressentis, leurs questionnements ainsi que leurs besoins. Il sera alors plus simple d’identifier les sujets à approfondir pour parfaire leurs connaissances.

Une autre attente des apprenants réside dans le souhait d’effectuer des travaux pratiques. Afin qu’un apprentissage soit complet, il faut recourir à l’expérimentation, et ce n’est pas les apprenants qui vous diront le contraire. Même s’il arrive que certains rechignent à l’annonce d’un nouveau projet, ils sont souvent ravis de procéder à des travaux de groupe. En plus de mettre à profit leurs nouveaux acquis, ils peuvent se challenger et apprendre du travail de chacun. Pour cela, il est intéressant de proposer des projets qui amènent sur des oraux. En plus d’avoir la fierté de présenter leur travail, les apprenants peuvent apprendre de leurs erreurs, voir les points forts et faibles des idées ressorties, etc. Il s’agit donc d’une méthode particulièrement efficace et appréciée, d’autant plus lorsqu’elle est sous la forme d’une compétition !

L’enjeu peut être de permettre aux apprenants de sortir de leur zone de confort sans pour autant les brusquer. Comme dit plus haut, il faut créer un sentiment de sécurité – le but n’étant pas de développer une phobie scolaire. Sortir vos apprenants de leur zone de confort est un challenge qui risque de déplaire – dans un premier temps – à certains d’entre eux. Mais leur permettre de se découvrir et d’aller plus loin dans leurs retranchements finira par leur plaire, et leur sera surtout utile pour leur avenir professionnel !

3 Et pour la suite ?

Enfin, il est également primordial de penser à l’avenir. Aujourd’hui, les apprenants ont besoin d’être confrontés à des sujets d’actualité. Il n’est plus possible désormais de faire l’impasse sur les enjeux environnementaux et de société dans le cadre de la formation. Au lieu de tenter de mettre ces sujets de côté, les apprenants ne seront que ravis de voir que vous les intégrer pleinement dans votre enseignement. Ils doivent pouvoir se référer au contenu de votre cours pour intégrer le monde du travail avec toutes les cartes en main : à vous donc de leur fournir ce dont ils auront besoin.

De la même manière, les formateurs se doivent de régulièrement retravailler leurs supports de cours afin de les mettre au goût du jour. Dans certains secteurs, notamment la communication, tout va très vite et les évolutions sont constantes. Un support préparé il y a quelques mois peut donc déjà être obsolète aujourd’hui. Pour cela, il est nécessaire de prendre le temps de revoir les présentations et le contenu que vous proposez à vos apprenants afin de rester dans la tendance.

Les attentes des apprenants peuvent encore être nombreuses, mais cet article vous donne déjà un solide aperçu de ce à quoi vous devez prêter attention ! Et vous, aviez-vous pensé à tout ?

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*