Les soft skills et leur importance

soft skills

Ces dernières années, nous avons pu remarquer une nette évolution dans l’importance des soft skills. Mais que sont les soft skills ? Pourquoi sont-elles si importantes et, surtout, comment les développer ?

La différence entre soft et hard skills

Pendant longtemps, les entreprises se sont focalisées sur les hard skills, c’est-à-dire les compétences techniques requises pour occuper un poste particulier. Cependant, les compétences transversales, aussi appelés compétences douces (soft skills), prennent aujourd’hui de plus en plus d’importance. Cela car elles permettent d’améliorer la croissance et l’adaptation des entreprises. En définitive, nous parlons de « hard skills » pour mesurer la technique d’un employé sur un poste et nous employons « soft skills » pour définir les compétences personnelles de l’employé.

Les types de softs skills

Il existe une multitude de soft skills. Afin d’y voir plus clair, voici une liste de compétences très recherchées par les entreprises :

La confiance : être en mesure de faire confiance et de se faire confiance.
– L’intelligence émotionnelle : être en mesure de prendre du recul et de déceler un problème chez soi ou chez les autres.
L’empathie : être en mesure de se mettre à la place de l’autre.
La communication : être concis, clair dans le ton et la forme du message émis.
– La gestion du temps : capacité organisationnelle des tâches à effectuer.
La créativité : savoir connecter différents éléments afin de faire émerger des innovations.
– L’audace : le fait de tenter quelque chose de nouveau, de proposer des idées neuves.
La motivation : la capacité à s’auto-motiver mais aussi à impliquer les autres avec soi.

Une liste particulièrement complète des soft skills est disponible juste ici, n’hésitez pas à aller y faire un tour !

Comment développer ses softs skills ?

Les softs skills sont de plus en plus recherchées par les recruteurs. Il est donc primordial de les développer pour être le plus adaptable en entreprise. Pour cela, les business games peuvent réellement être utiles, ayant déjà fait leurs preuves.

En effet, les business games vont développer chez les participants des compétences essentielles à la vie du groupe. Le travail en équipe favorise l’adaptation et l’engagement des participants. C’est un juste-milieu permanent entre la passivité, pour laisser les autres s’exprimer, et l’initiative, pour rester décisionnaire dans la stratégie menée.

Si vous connaissez d’autres soft skills, n’hésitez pas laisser un commentaire pour nous aider à compléter l’article. Donnez-nous aussi votre expérience en entreprise et votre ressenti à ce sujet !

L’article vous a plu ?

N’hésitez pas à le partager

Consultez une autre actualité