fbpx
Créateurs de Business Games Pédagogiques

Tendances digitales dans la formation en 2022

Tendances digitales dans la formation en 2022
14 janvier 2022 Mélissa Tani

Comme à notre habitude, nous faisons en début d’année le point sur les tendances digitales que nous allons retrouver en 2022 dans la formation. L’an passé, nous vous parlions de classes virtuelles, de vidéos pédagogiques ou encore de social learning. Si certaines de ces tendances sont toujours d’actualité, d’autres en revanche se retrouvent désormais en tête des sondages. Sans surprise, le rapport au digital et aux nouvelles technologies demeure, cette année encore, l’élément principal de ce classement.

1 Le podcast

En premier lieu vient le podcast. Bien qu’il s’agisse d’un outil qui existe depuis plusieurs années, ce dernier ne cesse de croître en popularité. Par définition, le podcast est un contenu audio numérique, disponible à la demande sur les supports pouvant être reliés à Internet.

Etant un contenu audio uniquement, il peut être écouté n’importe où, n’importe quand et totalement suivre les auditeurs où qu’ils aillent – chez eux, dans les transports ou encore en voyage. De plus, les podcasts sont bien souvent gratuits mais également téléchargeables et, par conséquent, écoutables jusqu’à l’infini. Le podcast a également l’avantage de permettre de traiter des sujets précis et de s’attarder sur des thématiques bien définies. Cela aide ainsi les auditeurs à se plonger pleinement dans le contenu, rendu particulièrement immersif.

Il s’agit d’un type de contenu qui plaît de plus en plus et qui peut s’adapter à des individus de toutes générations. Alors pourquoi ne pas y avoir recours pour proposer à vos apprenants une méthode pédagogique innovante et dans l’ère du temps ?

2 L’e-tutorat

L’e-tutorat, ou tutorat numérique, fait référence, comme son nom l’indique, au tutorat dans le cadre d’un apprentissage en ligne. Un tuteur intervient dans le processus d’apprentissage d’apprenants en leur apportant son aide et son savoir, le tout virtuellement.

Cette méthode, désormais très répandue, permet aux apprenants d’avoir un soutien pédagogique tout au long de leur apprentissage – et ce où qu’ils soient. En 2022, la tendance est à la disponibilité, à l’adaptabilité et à la mobilité. Il faut donc que les apprenants puissent réaliser leur formation d’où ils le souhaitent – un principe rendu possible par l’e-tutorat.

En outre, l’e-tutorat permet aussi de sortir certains apprenants de l’isolation en rendant la formation plus vivante et interactive, améliorant drastiquement l’expérience d’apprentissage proposée par l’e-learning.

3 L’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle fait partie de ces tendances dont nous pouvons entendre parler sans trop savoir de quoi il s’agit concrètement. En effet, l’intelligence artificielle est une nouvelle technologie qui s’applique à plusieurs domaines d’activités et sur des supports parfois divers. Cependant, son objectif est quant à lui défini : créer des machines et outils capables de simuler et d’anticiper l’intelligence humaine.

Vous l’aurez compris, il s’agit donc d’un domaine très vaste et complexe, aux possibilités multiples et aux avancées technologiques chaque jour plus poussées. Chez Sciado Partenaires, un service complet travaille sur ce sujet. En effet, notre service « Recherche et développement » porte bien son nom, car son but est d’analyser les comportements et décisions des apprenants sur nos simulateurs afin de pouvoir leur proposer la meilleure expérience d’apprentissage possible.

L’intelligence artificielle est un sujet qui mérite d’être exploité, et notamment dans le monde de la formation. De plus, nous n’en sommes actuellement qu’aux prémices de ce que la technologie a à nous offrir. Il serait donc peut-être intéressant de se pencher sur le sujet afin d’intégrer, petit à petit, des touches d’intelligence artificielle dans vos formations ? Un moyen sûr d’intriguer vos apprenants et de les motiver à comprendre son fonctionnement !

4 Les soft skills

L’intégration des soft skills dans un article tel que celui-ci peut surprendre. Cependant, ce choix n’a pas été fait au hasard. Effectivement, cette année plus que jamais, les softs skills sont à l’honneur. Les deux dernières années et l’impact de la pandémie ont eu tendance à renverser certaines idées et pensées que l’on croyait ancrées pour laisser place à de nouvelles priorités. Parmi elles, l’importance accordée aux soft skills.

Bien que les hard skills soient, elles aussi, toujours très demandées, les compétences plutôt axées sur le comportement ont réussi à se frayer un chemin jusqu’aux fiches de postes. Savoir-être, savoir-faire, adaptabilité ou encore communication sont dorénavant de véritables critères de sélection lors des entretiens d’embauche.

Même si les soft skills ne sont pas un outil de formation à proprement parler, elles méritent tout de même toute votre attention et celle de vos apprenants. En effet, être capables d’y répondre et de démontrer qu’ils les possèdent ne leur sera que bénéfique par la suite !

5 Le mobile learning

Nous l’avons déjà évoqué plus haut, il est désormais nécessaire de pouvoir proposer à vos apprenants une offre de formation mobile et continuellement disponible. Il faut donc que ce soit votre formation qui s’adapte à vos apprenants et non l’inverse. Pour cela, rien ne vaut la mise en place du mobile learning.

Également appelé apprentissage nomade, il s’agit d’un type d’apprentissage permettant la liberté géographique et l’évolution constante. Autrement dit, le mobile learning renvoie au fait d’apprendre dans un environnement en continuelle évolution. Très apprécié par les apprenants et d’autant plus dans un contexte aussi incertain que celui dans lequel nous sommes actuellement plongé, le mobile learning répond haut la main à la majeure partie des besoins et envies faisant rage en ce début d’année 2022.

Cette technique est par ailleurs étroitement liée à l’apprentissage virtuel, que nous allons vous expliquer dès à présent.

6 L’apprentissage virtuel

Comme son nom l’indique, l’apprentissage virtuel est le fait d’apprendre à distance. Il englobe donc des thématiques exprimées précédemment, comme le mobile learning, l’e-tutorat ou même les podcasts. Il s’agit donc du fait de permettre aux apprenants de suivre leur programme de formation à distance, et à leur rythme.

Vous l’aurez compris en lisant cet article, la formation doit désormais s’adapter aux apprenants ainsi qu’au contexte social. La pandémie que nous subissons depuis maintenant deux ans remet en question un grand nombre de principes et d’idées que nous pouvions jusque-là défendre.

L’apprentissage a pour vocation de former les professionnels de demain. Alors comment une offre de formation peut-elle espérer séduire de nouveaux apprenants sans prendre en compte des enjeux désormais majeurs dans notre société ?


Tendances digitales dans la formation en 2019 >>

Tendances digitales dans la formation en 2020 >>

Tendances digitales dans la formation en 2021 >>

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*